3 films célébrant la musique classique

Amadeus

Publié le : 11 janvier 20236 mins de lecture

Pour les vrais amateurs de musique classique, il ne suffit pas d’écouter. En effet, afin de vivre pleinement leurs passions, ils aiment associer ce genre musical à d’autres divertissements comme le cinéma. D’ailleurs, les films sur les chansons classiques permettent de découvrir la musique avec toutes ses histoires et la magie du cinéma. Parfois, ils racontent la vie des compositeurs. Dans d’autres cas, ils utilisent la musique comme thème fédérateur. Cela ajoute une autre dimension qui est appréciée par tous les mélomanes. Pour information, la musique peut jouer un rôle différent selon le film et le scénario. Elle peut être le moteur de la rivalité et de l’amertume ou de la passion et de la jalousie. Les histoires vont du drame à la comédie romantique.

Les films célébrant la musique classique : « Amadeus » !

Il s’agit d’un film sorti en 1984 et réalisé par Milos Forman. Antonio Salieri est le compositeur officiel de la cour de l’empereur autrichien de l’époque. Bien qu’il soit plein de talent, tout commence à s’écrouler pour lui lorsque Mozart arrive et lui vole la vedette. Plein de jalousie, il entreprend de détruire Mozart. Il déteste Mozart, mais apprécie profondément son génie. Il comprend dans les moindres détails la beauté créée par son rival. Et il sait qu’il ne sera jamais au même niveau.

Bien que Salieri soit le méchant de l’histoire, c’est l’une des meilleures interprétations de l’histoire du cinéma.

Il y a beaucoup, beaucoup de détails à noter. En effet, chaque image est richement construite. Il y a beaucoup d’émotion à voir les scènes de grands bals, et surtout, les concerts donnés par un orchestre prodiges  sachant que chaque personnage est un véritable acteur et qu’il n’y a pas d’effets spéciaux. En bref, Amadeus est l’un des meilleurs films de musique classique jamais réalisés. Cela dit, pour découvrir l’histoire de ce célèbre orchestre, nous vous invitons à vous rendre directement sur ce site.

Musique classique et cinéma : « L’élève de Beethoven » !

L’histoire se déroule à Vienne, en 1824. Quelques jours avant l’exécution de la Neuvième Symphonie, Beethoven a besoin d’aide pour copier les partitions. Une étudiante en composition prometteuse, Anna Holtz, 23 ans, est envoyée pour l’aider. Pendant les dernières années de sa vie, Anna assiste l’homme sourd, capricieux et malade. En retour, il lui donne des cours de composition et lui explique les idées et les principes du romantisme.

À l’écran, l’orchestre symphonique de Kecskemet, en Hongrie, a été choisi pour l’un des plus grands films célébrant la musique classique.  Cependant, l’enregistrement est en réalité réalisé par Decca, en 1996, par Bernard Haitink dirigeant l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam. L’écrivain Stephen J. Rivele, qui a écrit « Copying Beethoven » avec Christopher Wilkinson pour doter Beethoven d’une violente turbulence. Cet aspect inonde parfois la salle qui est le lieu de la mise en scène. Mais le plus souvent, il reste caché à l’intérieur du compositeur. Beethoven est un homme qui vit très seul dans sa tête.

Cinéma et musique classique : « Le silence avant Bach » !

Le long métrage « Le silence avant Bach » est sorti en 2008. Il vise en partie à ancrer l’œuvre de Johann Sebastian Bach dans l’époque du compositeur. Il souhaite que les spectateurs comprennent quel impact sa musique a eu sur ses contemporains.

 » Le silence avant Bach  » semble, au départ, être un documentaire simple et divertissant sur la musique de Bach. Puis, au fil du film, d’autres terrains sont explorés. Et l’on se rend compte que l’une des principales missions du film de Portabella est de montrer que cette musique, célèbre pour ses qualités dévotionnelles et spirituelles, est également soutenue par des équipements technologiques et mécaniques.

Ainsi, on voit, à travers ce cinéma, un acteur remplir des notations musicales avec un stylo spécialisé. Ses pieds de musicien sautent de manière complexe sur les pédales d’un orgue. Cela nous rappelle que la musique désormais immortelle de Bach était autant un produit des capacités technologiques de son époque que n’importe quelle œuvre musicale numérique moderne.

Quelques autres recommandations de films célébrant la musique classique !

Certains films, comme ceux énumérés ci-dessous, ont connu un succès mondial. Il existe cependant de nombreux autres films qui méritent d’être vus par tous ceux qui apprécient la musique classique. Parmi ceux-ci, on peut citer  » La note bleue « , sorti en 1991, sur la vie de Chopin.  » La légende du pianiste sur l’océan « , sorti en 1998, mettant en scène un prodige de la télévision. En effet, ce film raconte l’histoire d’un bébé qui grandit sur un bateau et devient un génie du piano. Cet enfant ne posera jamais un seul pied sur la terre ferme.

Il y a aussi « Le Pianiste », sorti en 2001. Très controversé, c’est un film sur la sexualité féminine perverse et le monde de la musique classique. Sévèrement réprimée, Erika, professeur de piano, assouvit ses pulsions masochistes de manière voyeuriste. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Walter, un étudiant dont le désir pour Erika mène à une passion destructrice qui bouleverse l’équilibre fragile de sa vie.  » La Pianiste  » a remporté le Grand Prix ainsi que des prix de double interprétation pour ses stars à Cannes. Enfin, vous avez les prodiges2 à la télé.  Une émission très attendue par les jeunes talents de la danse et de la musique chaque année.

Plan du site