Assurance logement étudiant : comment bien choisir sa police d’assurance ?

Assurance logement étudiant

Publié le : 28 décembre 20227 mins de lecture

Souscrire une assurance habitation étudiant peut présenter de nombreux avantages. Lorsque vous souscrivez une assurance habitation en tant qu’étudiant, de nombreuses questions se posent. Est-ce obligatoire ? Quel est le montant minimum de couverture requis ?

L’assurance habitation pour les étudiants est-elle obligatoire ?

L’assurance habitation, également appelée assurance multirisque habitation (HMO), est obligatoire lorsque vous signez un contrat de location. Même si vous êtes couvert par une police de propriétaire non assuré, vous, le locataire, devez souscrire une assurance.

Si vous louez un logement étudiant (chambres universitaires, dortoirs, appartements) ou si vous le sous-louez, vous devez présenter votre police d’assurance lors de la remise des clés. Le propriétaire vous le demandera chaque année. En tant que locataire, vous êtes responsable de tous les dommages causés par le propriétaire. Vous serez indemnisé pour les dommages causés à votre habitation et vous pourrez payer pour les dommages causés à vos biens personnels.

Les compagnies d’assurance élargissent à nouveau la gamme des formules d’assurance habitation pour les étudiants. Elle est plus abordable et comprend des garanties obligatoires et facultatives (inondation, responsabilité civile, incendie, catastrophes naturelles, protection et indemnisation, changement climatique).

Elle comprend également une aide pour les stages à l’étranger et une garantie d’examen qui couvre le coût de la réinscription si vous échouez à un examen. L’assurance contre le vol, le vandalisme, le bris des vitres et le remplacement du mobilier est facultative et obligatoire.

Toutefois, vous pouvez souscrire un niveau de couverture plus élevé, souvent appelé « pack confort » ou « pack complet ».

Vous trouverez davantage informations sur l’assurance habitation étudiant sur le site www.lolivier.fr

Comment assurer un logement étudiant ?

Pour souscrire une assurance habitation pour étudiants, contactez un agent d’assurance (compagnie d’assurance, agent général, courtier ou banque).

La compagnie d’assurance est tenue à une obligation de conseil et d’information, ainsi qu’à une obligation de mise à disposition de la documentation précontractuelle (notamment les brochures d’information sur les prix et les garanties, les projets de contrat et les brochures sur les produits d’assurance) afin que vous puissiez les étudier attentivement avant de signer le contrat (voir article L112-2 du Code des assurances).

Que couvre l’assurance logement des étudiants ? En tant qu’étudiant locataire, vous devez être assuré contre les risques liés à votre logement. L’assurance logement vous offre une couverture de base et une couverture supplémentaire.

  • L’assurance de base pour le logement des étudiants

Cette couverture est généralement incluse dans la plupart des polices d’assurance habitation. Toutefois, elle peut varier d’un assureur à l’autre. Les principales couvertures de base pour les logements locatifs comprennent ;

– Une assurance du locataire, y compris les dommages causés aux biens du propriétaire.

– Une assurance contre les dommages matériels pour les biens immobiliers et les biens personnels, y compris

– Une protection contre les inondations

– Une protection contre les incendies

– Une couverture de sécurité

– Une assurance contre les catastrophes naturelles

Assurance complète pour le logement des étudiants !

Bien que vous devriez avoir une assurance contre les risques locatifs dans le cadre de l’assurance de votre logement étudiant, une assurance supplémentaire peut être nécessaire. En effet, si vous heurtez un tiers ou endommagez votre propriété, vous serez responsable des dommages corporels qui ne sont pas couverts par votre assurance locataire.

Si cette couverture n’est pas incluse dans la police d’assurance habitation que vous avez choisie, vous pouvez l’ajouter en utilisant les options suivantes;

– L’assistance d’urgence, qui garantit l’envoi rapide d’un professionnel à votre domicile en cas de problème d’eau, de serrure, de gaz ou d’électricité.

– Une protection juridique pour vous aider à résoudre des litiges avec des tiers.

– Une assurance contre les fuites vous permettra de demander le remboursement des frais d’intervention professionnelle si nécessaire. Toutefois, elle couvre également le coût de la réparation des articles endommagés lors de la détection d’une fuite.

– Une « Garantie du matériel neuf », remplacement du matériel défectueux par une couverture identique ou totale du coût de la réparation.

Lisez attentivement les conditions de la police avant de la signer, car la couverture varie d’une police à l’autre.

Quels sont les biens couverts par l’assurance des résidences universitaires ?

Si vous louez une chambre dans une résidence universitaire, quel type d’assurance pour logement étudiant devez-vous souscrire pour protéger vos biens ?

  • Assurance pour logement étudiant

Même si le campus est assuré, la chambre que vous occupez doit être couverte par une assurance pour étudiants. Celle-ci comprend, au minimum, une assurance des risques locatifs, qui vous protège contre les incendies, les explosions ou les dégâts des eaux. Toutefois, l’assurance des risques locatifs ne couvre pas les dommages à la propriété privée ni les dommages aux voisins.

Les polices d’assurance doivent être présentées avant la signature d’un contrat avec l’Université. L’absence d’assurance peut entraîner la résiliation du bail par le CROUS.

  • Assurance habitation pour les étudiants vivant en résidence universitaire

Deux cas de figure peuvent se présenter pour les dortoirs d’étudiants.

– Chaque colocataire est assuré individuellement. En cas d’événement assuré, chaque colocataire est assuré dans les limites et la couverture de la police d’assurance habitation.

– Un seul colocataire est assuré pour l’ensemble de la propriété. En cas de sinistre, tous les colocataires sont responsables de leur loyer et, s’ils ne sont pas assurés, du coût des réparations. Nous recommandons donc à tous les locataires de souscrire une assurance contre les sinistres.

  • Assurance pour les logements meublés situés en dehors de la résidence principale

Selon la loi  » Sur l’assurance  » du 26 mars 2014, la location d’un appartement meublé doit être assurée uniquement si l’appartement constitue la résidence principale du locataire, c’est-à-dire si le locataire habite l’appartement au moins huit mois par an.

Si l’appartement meublé n’est pas la résidence principale du locataire, la règle n’oblige pas le locataire à souscrire une assurance habitation. Dans la plupart des polices d’assurance habitation, les locaux occupés temporairement sont couverts par la police d’assurance habitation principale et une police distincte n’est pas nécessaire.

Les propriétaires peuvent assurer les propriétés où les propriétaires n’habitent pas. Elle couvre les risques liés à l’utilisation et la perte potentielle de loyer en cas de dommages matériels.

Plan du site