Est-il obligatoire d’obtenir un certificat de gage ?

Publié le : 10 novembre 20236 mins de lecture

Bien qu’il n’existe pas de concept spécifique, le gage régulier peut être défini comme un droit réel sur le bien du débiteur ou d’un tiers. Le créancier l’acquiert par convention avec le propriétaire afin de garantir une obligation. Découvrez si un certificat de gage est obligatoire.

Comment demander un certificat de non-gage sur internet ?

Pour demander un certificat de non-gage simple sur internet, l’usager doit se munir du certificat d’immatriculation de son véhicule et remplir les champs affichés sur l’écran qui l’utilise. Il doit ainsi indiquer respectivement : La date de la première immatriculation ou de la première mise en circulation du véhicule. La date de délivrance du certificat d’immatriculation. L’identification du titulaire telle qu’elle est présentée sur le certificat d’immatriculation. Ce certificat est daté avec une validité d’un mois. Au moment de la vente, il doit être daté de moins de quinze jours. Il est fortement recommandé de vérifier la date de publication du document, sinon sa valeur sera nulle. Les démarches à suivre pour l’obtenir sont un peu plus complexes. En effet, la demande doit être effectuée par courrier ou par mail auprès des services préfectoraux de votre commune ou de votre département. De plus, différents documents et informations doivent être ajoutés à votre demande. En d’autres termes, quelle que soit la méthode choisie, le certificat de non gage détaillé vous sera renvoyé par e-mail. Pour plus d’informations, rendez-vous sur passion-automobile.fr.

La discipline ordinaire du gage dit régulier !

Selon une approche autorisée, le gage consiste en un droit que le débiteur ou un tiers accorde sur ses propres biens. Ainsi apparaît son caractère accessoire qui, ayant pour fonction de garantir l’obligation, suppose son existence et sa validité. Cependant, ce lien a un caractère fonctionnel, car il existe une autonomie du point de vue structurel. Une autre particularité est le droit dit de suite ou séquestre. Pour lequel le droit du créancier grève la réserve même en cas d’aliénation, de sorte que le titulaire du droit peut le faire valoir contre quiconque. Le certificat de non-gage atteste de l’absence d’inscription du privilège sur un véhicule. En fait, il permet de savoir s’il existe une particularité ou un fait qui fait obstacle à la commercialisation du véhicule. Il sera fourni à l’acheteur par le vendeur.  Il doit être accompagné du certificat de non-opposition au transfert de la carte grise. L’ensemble de ces éléments constitue le certificat de situation administrative. Lorsqu’une personne achète une voiture d’occasion à un particulier, ce dernier doit lui remettre un certificat de situation administrative. Pour l’acheteur, cela reste un document important qui confirme que la vente du véhicule peut se faire. Il en sera alors le propriétaire de plein droit. Sa fonction est de protéger l’acheteur lors de l’achat d’une voiture d’occasion, au cas où il serait encore endetté ou si le véhicule était volé. Une fois que l’acheteur est en possession du document, il peut procéder au transfert du certificat d’immatriculation.

Le certificat de gage est-il important ?

Le certificat de non-gage est d’une grande importance pour l’acheteur. Il garantit la vente du véhicule et précisera alors que le nouvel acheteur en sera le propriétaire. Il existe une opposition à la cession d’un véhicule dans certains cas. Il peut s’agir d’une opposition lorsque le véhicule est volé ou saisi par l’huissier, ou lorsque le propriétaire du véhicule a des amendes impayées. Une dernière circonstance fréquente est celle des véhicules gravement endommagés. Selon qu’il s’agit d’un engagement ou d’une opposition, le certificat de situation administrative peut être simple ou détaillé. Dans le cas d’un simple certificat de situation administrative, il s’agit d’un document récent qui est remis à l’acheteur si la vente du véhicule ne pose aucun problème. En présence d’un engagement ou d’une opposition, plusieurs cas sont possibles. Même s’il n’y a pas de certificat de gage, un acheteur peut réaliser l’achat, selon des règles précises. L’engagement de payer le solde du contrat de location est la condition indispensable pour accepter la vente. Si au moment de l’achat, l’acheteur ne sait pas que le véhicule est gagé, il peut contacter le vendeur pour lever le gage. Ainsi, afin de lever une opposition à la vente d’un vehicule et d’obtenir un certificat, il faut que le véhicule soit retrouvé et rayé du fichier des véhicules volés. Le montant d’une saisie par l’huissier est entièrement payé.

Un engagement pour l’avenir !

Un certificat sans engagement est une garantie et une protection pour l’acheteur. Toutefois, il ne couvre pas les vices cachés. Selon que vous souhaitez demander un certificat sans engagement simple ou détaillé, il existe plusieurs possibilités. La façon la plus simple d’obtenir ce document est évidemment de faire une demande sur Internet. C’est très facile à faire. La procédure ne prend que 5 minutes et se divise en deux phases : l’enregistrement et la validation. La loi ne rappelle pas les exigences identifiées par la jurisprudence en matière de gage renouvelable, à savoir la précision de la substituabilité des biens et la disposition selon laquelle le remplacement est limité à la valeur du bien initial.

Plan du site